Le fils du Doge, Roland Candiano, a tout pour se réjouir : aimé du peuple vénitien, il succèdera certainement à son père, et ses amours avec la belle Léonore vont bientôt être couronnées par un mariage qui fera des jaloux. Et des envieux, ce n’est pas ce qui manque autour de lui…

A l’instar d’un Edmond Dantès, Candiano va être victime d’un complot ourdi par quatre arrivistes de ses amis. Accusé le jour de ses noces d’un crime odieux qu’il n’a pas commis, il est emprisonné tandis que son père est destitué.

Comme Montecristo, il s’évadera après six ans de captivité, et décidera de se venger. Mais la comparaison avec le héros de Dumas s’arrête là, car la vengeance de Roland Candiano sera autrement plus expéditive…

Ce roman est la première partie des aventures vénitienne. La suite s'intitule "Les amants de Venise".

Le pont des soupirs, Michel Zévaco

18,00 €Prix